samedi 5 juillet 2014

FESTIVAL DES JARDINS DE CHAUMONT SUR LOIRE (2)


JARDIN 9 - BLOOM 

Encore la gourmandise, à laquelle on est invité à succomber perché sur l’une des chaises hautes installées autour de la table circulaire d'un banquet «rouge gourmand»... mais tout cela reste accessible qu’à nos yeux émerveillés, nous ne sommes pas de la fête !!


 JARDIN 10 - LE PURGATOIRE DES TENTATIONS

J'avoue n'avoir guère saisi le discours des concepteurs, "les péchés ne sont rien d’autre que l’un des aspects de la vie. Ainsi la vie se développe-t-elle naturellement contrastée, entre le péché et la transcendance. Avec cet espace végétal, vous êtes invité à vaincre les péchés, mais aussi à exprimer un repentir dans la légèreté et la convivialité.(symbolisée par la grosse tasse fauteuil)... Ce « jardin purgatoire » se présente donc comme un parcours de purification sur 7 niveaux qui sont symbolisés par un camaïeu de fleurs de couleurs bleu, azur, mauve et violet.   Du coup je n'y ai même pas pris de photo, la sus-dite tasse étant envahie de "selfieurs" enthousiastes... Le voici, selon le site du Festival :



JARDIN 11 - LE JARDIN DES PÉCHERESSES  

On pénètre dans le jardin par un confessionnal, avec portes capitonnées. A l'intérieur, 7 chambres représentant les 7 péchés capitaux. Et partout, des miroirs nous renvoient notre image pécheresse. Un endroit où s'asseoir pour se livrer à une introspection sans concession !


 JARDIN 12 - DISSECTION DU JARDIN D'EDEN

 Encore un jardin dont je n'ai pas trop saisi l'intérêt : "Dans sa vie, le plus souvent, l’Homme pense faire le choix du chemin qui lui permettra d’accéder à l’Eden. Il tente de rester droit, vertueux et slalome entre les nombreux péchés tentateurs que lui propose le monde." On découvre, "en déambulant sur le chemin de bois, les différents péchés symbolisés par les fleurs, fruits et légumes, qui vous éloignent peu à peu de votre objectif : le jardin d’Eden."


 JARDIN 13 - HAUTE CULTURE 
Enfin un jardin où l'on s'amuse !! Sur un podium, des "tas" de fleurs ... surmontés d'un arceau ! Qu'est-ce ? Tout simplement des jupes, et l'on est invité(e) à s'intaller au centre du bouquet, se retrouvant tout d'un coup équipée d'une superbe tenue toute de fleurs parsemée. C'est vous le top model ... et vous pouvez terminer le défilé par la traditionnelle "robe de mariée". Le rapport avec les péchés capitaux ? Eh bien, vous venez tout simplement de commettre un péché d'orgueil... en vous pavanant sur la scène, simulant la coquette... L'orgueil, au centre de nos péchés numériques, auquel on cède sur la toile où, entre "selfies" et commentaires pleins de suffisance, on se livre à l'étalage impudique et satisfait de soi.


 JARDIN 14 - LE TOUCHER D'OR 

Dans les « Métamorphoses » d’Ovide, le roi Midas obnubilé par la richesse, avait obtenu de Dionysos de pouvoir transformer en or tout ce qu’il touchait. Mais l'or, peu à peu, dévore tout : les fleurs jaunes se changent en herbes sèches. L'or brûle tout ce qu'il recouvre : témoin l'arbre doré superbe, au centre, mais mort, et dressé au milieu d'un rond dépourvu de toute vie végétale. Car Midas devait vite s'apercevoir que ce don de changer tout en or était une calamité, puisque tout ce qu’il touchait mourait et le privait de tous les bonheurs.


JARDIN 15 - LES FLEURS MAUDITES

Encore un jardin qui ne m'a guère inspirée : il fait allusion aux plantes psychotropes, narcotiques, "qui servent depuis la nuit des temps à apaiser la colère des hommes. Pourtant leur sort n’est pas enviable : réprimées, interdites, réglementées, détruites, elles sont elles-mêmes victimes de l’injustice des hommes et nourrissent une légitime colère. La composition du jardin met en lumière l’enfermement qui frappe ces plantes et met en scène un chemin sinueux et labyrinthique." Ce serait "une métaphore de la colère des plantes destinées à calmer la colère des hommes".


JARDIN 16 - LA BALANCE 

Ici, on s'amuse encore : il nous faut, pour échapper aux flammes de l'enfer, apprendre à contrôler nos désirs, domestiquer nos passions et refréner nos débordements ! Alors, nous serons protégés de la tentation ... si, si ... alors, tout est affaire d'équilibre, entre l'usage des 7 péchés capitaux et celui des 7 vertus cardinales. Tous, figurés par des monolithes de bois noir situés sur deux côtés du jardin nous attirent et nous repoussent : nous devons, sur les balancelles du centre, trouver le juste équilibre, source d'une vie harmonieuse !

Voir aussi

Les photos de cet article sont, presque toutes, des clichés personnels, sauf quelques unes, prises sur le site du Festival et sur lesquelles j'ai laissé la signature.

5 commentaires:

  1. je n'ai pas encore eu l'occasion d'y aller cette année, cela donne très envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que tu n'es pas loin du tout. ..

      Supprimer
  2. Mais dis-donc, elles sont fantastiques ces jupes, tout à fait impossible de résister à leur tentation, et toi.... ravissante ! Surtout avec (ou plutot dans ;-)) la dernière, ben oui la robe de mariée... je parierais qu'Alter piaffait d'envie de t'épouser une seconde fois !!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que oui... m’a demandée en mariage. .. d'autant que la première fois, un peu ado révoltée post 68, je n'avais pas de robe de mariée ... résultat 40 ans après, je craque !

      Supprimer
  3. Oui, la dernière, vive la mariée !!! Superbe robe !!!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL

3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Enfin cliquer sur Publier

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et d'avance, MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...