vendredi 23 mai 2008

A FRANCOISE ET TONTON !

Les merveilleux tournedos de légumes d'un autre André, Dadou !!

Tonton... d'abord Françoise sera ravie que tu la tutoies, et encore plus que tu lui aies répondu !!
Pour en finir simplement avec le sujet à mon avis :
- ce qui est génial dans la "bouffe" c'est la convivialité, le partage, le moment de jouissance gustative partagée, la joie de la préparation aussi, pour ceux qui ont la chance de faire la cuisine !
- l'histoire de la soupe de la mamée, c'est l'éternelle nostalgie de la jeunesse, du passé, d'un temps révolu... nostalgie à laquelle je n'adhère pas étant peu portée sur les retours arrière, mais propulsée vers l'avenir, et ce qui me touche le plus c'est l'absence de projets, pas le regret du passé (ça, c'est pour répondre à Françoise et lui expliquer pourquoi nous avons une vision différente !)
- quant au reste, oui il y a de petits producteurs merveilleux sur nos marchés, mais pas sur tous les marchés, malheureusement. Quand le tourisme pointe son nez, il pourrit un peu tout et le frelaté se développe vite sur des marchés qui, dans nos régions, n'ont plus que le nom en commun avec ce que Tonton pratique en Forez ! Tu serais étonné, Tonton !! Oui, il y a d'excellents artisans alimentaires, mais ils ont parfois du mal à survivre car leurs prix sont difficiles à maîtriser, et nous avons toujours le gousset serré à cause de mille autres besoins nouveaux, nés de l'évolution technologique et de la civilisation des loisirs ! Si, on peut trouver des aliments très convenables chez les enseignes aussi, il suffit de se donner la peine de lire les étiquettes, et s'y ajoutent des aliments nouveaux que les échanges commerciaux actuels permettent et qui ont enrichi notre palette... bref l'avenir est splendide, et il ne faut pas céder à la morosité ambiante !
- pour finir, une anecdote, nous sommes allés en Périgord voir belle-maman, et son souci premier quand nous lui annonçons notre venue, c'est le repas... elle était désorientée, déstabilisée, carrément perdue car Michel interrogé, déclinait toutes ses propositions. Le confit ? ben vaut mieux pas... l'omelette ? il faut éviter... les cèpes ? pourquoi pas mais ne baignant pas dans la graisse d'oie... Le foie gras ? hum, c'est à dire que... la purée d'oseille ? c'est vivement déconseillé... Aïe tous ses repères s'effondraient... Elle qui, lorsque nous l'avons amenée à Amsterdam, a passé son séjour à prendre les hollandais pour des sauvages tant leur nourriture manquait de tous ces ingrédients qui font la joie des périgourdins, se trouvait fort dépourvue devant les prescriptions médicales imposées à son fils, et qui, à chaque visite, lui prennent la tête de façon désespérante. Nous avons fini par aller au restaurant, où nous avons mangé toutes ces nourritures interdites, comme il se doit. C'était fort bon, mais la digestion fut rude ! Il faut dire que, au vu de toutes les interdictions qui affectent mon cher époux, notre ordinaire vous semblerait à tous étrange... Car non content de devoir avoir un cholestérol le plus bas possible, s'y ajoutent des problèmes d'acide urique qui interdisent une liste impressionnante de mets de choix... Mais je crois pouvoir affirmer, que, hors des références traditionnelles de la bonne cuisine (mon Curnonsky est définitivement relégué au fond d'un placard), et avec des méthodes d'assaisonnement qui ne font la part belle qu'au naturel, nous mangeons fort bien à la maison, et plus étonnant, toujours nouveau. Car quand vous avez une palette très étroite d'aliments autorisés, il faut rester imaginatif ! Alors, vous qui n'avez ni maladie cardiaque, ni goutte, profitez à fond de tout ce que la Nature et ses multiples serviteurs agro-alimentaires vous offrent !

Tout finit par des sushis ! Sans souci...

PS un stage d'œnologie nous a appris à apprécier, déguster, voire préférer les petits vins de qualité dont regorgent nos régions viticoles, et à pratiquer de substantielles économies... encore que !! du coup nous avons bien augmenté notre consommation de vin ! il y en a tellement de si bons !

1 commentaire:

  1. Françoise DEA23 mai 2008 à 21:05

    PS : j'ai oublié, tes Sushis ma Nicole, je les trouve très beaux, cela fait toujours de merveilleuses photos, mais bon, le poisson cru, tu sais ce que j'en pense ! mais c'est très très joli!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL

3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Enfin cliquer sur Publier

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et d'avance, MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...