jeudi 10 juillet 2014

AVIGNON OFF 2014 (4)


Résumé du spectacle
Notre Dom - Juan 2.0 est coloré, virevoltant, extravagant et actuel ! Embarquez aux côtés de nos comédiens qui redécouvrent avec vous cette pièce de Molière, une des plus controversée de l’époque et pourtant si frappante de pertinence aujourd’hui. Laissez vous séduire par le talent et l’énergie de ces sept acteurs de la vie, sept personnalités marquantes dans leurs différences et leurs contradictions. Parce qu’à l’opposé du drame et du désespoir, il y a le rire et la poésie...
 “Cette adaptation de Luca Franceschi est phénoménale. Une mise en scène poétique, un jeu jubilatoire". Libération
"On s'était donné rendez-vous, devrait-on dire de ce Dom Juan, avec notre époque". Le Figaro

Interprètes / Intervenants
Interprète(s) : Robert Magurno, Lysiane Clément, Jennifer Testard, Jean-Serge Dunet, Fabio Sforzini, Serge Ayala, Frédéric Tessier
Adaptation /mise en scène : Luca Franceschi
Directeur : Thierry Auzer
Production : Charlotte Barbieri
Diffusion : Yves Desvigne
Compagnie du Théâtre des Asphodèles

Mon avis ♥ ♥ ♥
Malgré le titre un peu racoleur et la promesse, qui souvent me hérisse, de "redécouvrir" Molière, nous sommes allés voir ce Dom Juan 2.0 sur le nom du metteur en scène, Luca Franceschi, vu et apprécié l'an dernier à Saint Jean d'Angély avec son Roméo et Juliette (malgré quelques réserves) . Et nous avons eu raison car, de fait, la mise en scène est enlevée, drôle sans lourdeur, énergique et sans le moindre contresens. Les acteurs sont excellents et le rythme effréné de cette création rend l'intrigue limpide, les personnages sont finement décrits et l'ensemble, pour être réjouissant, ne sombre pas dans le comique exagéré : il y reste une part d'ironie et d'amertume qui servent fort bien Molière.




Résumé du spectacle
GRAND SUCCES ! 15000 spectateurs à Avignon ! La presse unanime! Monsieur Motobécane sillonne les routes de Picardie sur sa mobylette bleue, Amandine huit ans surgit sur sa route et va bouleverser sa vie...
LE MASQUE ET LA PLUME «Un des plus beaux spectacles, exemplaire du point de vue théâtral»
TELERAMA «C'est poignant et jubilatoire!»
PARISCOPE« Nous nous partageons entre le rire et l'émotion»
LE FIGARO «Un texte magnifique à voir absolument»
LA TERRASSE «Cette confession impressionne par son authenticité saisissante»
NOUVEL OBSERVATEUR «Magie du verbe par un immense acteur»
LA VOIX DU NORD «Un talent incommensurable»
LA CROIX «Un personnage stupéfiant»
COUP DE COEUR DE GUY BEDOS «coup de foudre, superbe cadeau, bravo et merci»

Interprètes / Intervenants
Interprète(s) : Bernard Crombey
Metteur en scène : Catherine Maignan, Bernard Crombey
D'après «Le Ravisseur» de : P.Savatier
Lumières/Scéno: Y. Collet.
Complicité M. Bénichou,
Soutien: TH. du Rond-Point TH du Beauvaisis : Prima Donna. Spectacle SNES Compagnie Macartan

Mon avis ♥ ♥ ♥
Un spectacle qui n'a nul besoin de mon enthousiasme pour continuer sa très belle carrière. Performance d'acteur qui mérite le détour, la pièce est émouvante et fort bien jouée. Vue il y a un grand nombre d'année au Festival de Blaye, elle m'avait semblé moins claire et plus manichéenne. Sur un sujet plein d'humanité, traité avec beaucoup de finesse et de délicatesse, Bernard Crombey nous émeut par la peinture sobre et sensible d'une double solitude, déchirante.




Résumé du spectacle
Oblomov, aristocrate oisif, a préféré à la vie sociale, une léthargie rêveuse. Dans ce prototype de l’homme paresseux de la culture russe, c’est moins la figure de l’homme qui dort que celle de l’homme qui fuit qui nous attire. Anti-héros de l’activisme, il nous agace et nous fascine. S’il nous renvoie à nos peurs, il nous donne, dans son refus des conventions, une terrible envie de vivre.

Interprètes / Intervenants Interprète(s) : Rodolphe Dekowski, Xavier Fernandez-Cavada, Elsa Grzeszczak, Jean-Michel Guérin, Fabien Joubert, Delphine Lanza, Paulette Wright 
Metteur en scène : Dorian Rossel
Régie : Elie Romero
Diffusion : Mathilde Priolet O'Brother Company / Coproduction : Dorian Rossel / Cie STT
Aides: Région Champagne Ardenne, DRAC, CG51, Spedidam, Ville de Reims, Fondation Meyrinoise pour la Culture, Fondation E.Göhner, Loterie Romande STT est conventionnée DIP de l’Etat de Genève, Villes de Genève et Lausanne et associée au Th. Forum Meyrin, O’Brother est en résidence au Salmanazar

Mon avis ♥ ♥ ♥
Intrigante cette histoire, roman-culte slave, d'un homme qui finit par mourir de paresse et d'oisiveté. Ilya Ilitch Oblomov cultive comme son bien le plus précieux un penchant naturel à la paresse : aboulique, apathique, le personnage est hanté par la nostalgie d'une enfance heureuse et insouciante. Un instant sorti des affres de sa fainéantise par l'amour d'Olga, ce dernier se révèle en définitive insuffisant pour vaincre sa force d'inertie. On se dit que peindre un homme qui ne fait rien et ne veut entendre parler de rien faire, va donner une pièce plutôt soporifique. Pourtant, la mise en scène, vive et inventive, évite tout ennui et on se captive pour ce héros atypique et accablant de mollesse. Le jeu des acteurs était intéressant, même si la jeune femme jouant Olga mit, ce jour-là, quelque temps à rentrer dans son rôle, tout le monde était impeccable.




Résumé du spectacle
Une erreur d'adresse mail. Ainsi débute la rencontre entre Emmi et Léo. Suite à ce quiproquo et après quelques courriers de politesse échangés, une véritable correspondance s'engage. Par e-mails, ils se découvrent, se rapprochent, se plaisent... Et la tentation d’une rencontre réelle naît.
COMEDIE SENTIMENTALE Drôle, fine, pétillante. Adaptation du BEST-SELLER de Daniel Glattauer 
LA MARSEILLAISE - Pièce excellente, rafraîchissante et pétillante !
VAUCLUSE MATIN - Comédie sentimentale fort bien servie par les acteurs !
RUE DU THEATRE - Mise en scène intelligente !
LA THEATROTHEQUE - Mise en scène ingénieuse pour le plus grand plaisir du public.

Interprètes / Intervenants
Interprète(s) : Caroline ROCHEFORT, Stéphane DUCLOT
Mise en scène : Judith WILLE
Scénographe : Denise HESCHL
Assistant : Emmanuel SOTO
Diffusion : Claire OLIVIER
Membre Cie : Isabelle CARLE, Olivier SEUX, Pierre BERCOT
Compagnie Talon Pourpre
Soutien - GOETHE Institut Paris, Forum Culturel Autrichien, Mairie de Saint-Ouen

Mon avis ♥ ♥ ♥  ♥
J'ai découvert, dès le début de la pièce, que j'avais lu le livre, sans doute lors de sa sortie. Mais cela ne m'a aucunement gâché le spectacle, ni même la surprise. Les acteurs sont tellement précis, la mise en scène sobre mais imagée, et le rythme bien soutenu que je me suis, une nouvelle fois, laissée prendre à cette histoire moderne de séduction virtuelle. Réalisé à Avignon grâce à l'aide d'un kisskissbankbank réussi, ce spectacle doit faire partie de votre parcours. Rien que pour le plaisir de partager le sourire merveilleux et le timbre chantant de Caroline Rochefort !




Résumé du spectacle
Etats-Unis, 1894. Un jeune couple fougueux et téméraire, Marthe et Louis, affronte un autre couple : Thomas, homme d'affaires brillant et Lechy, actrice volcanique. Thomas propose à Louis une affaire : en échange de sa femme, il lui rend sa liberté. Désir, insurrection, brutalité, rêve, fragilité, jailliront sur scène avec ce chef d'oeuvre de Paul Claudel.
" Courez vite voir cette mise en scène ! Une célébration de l'incarnation, une fête pour tous les sens. " REVUE ETUDES
" L’Échange retrouve son cri de jeunesse bestial et sensuel. Difficile de résister à une telle beauté. " REVUE DU SPECTACLE

Interprètes / Intervenants
Interprète(s) : Émilie Cazenave, Isabelle Gardien, Hugues Martel, Yan Tassin
Mise en scène : Valérie Castel Jordy
Collaboration artistique : Éric Nesci
Création musicale : David Georgelin
Scénographie : Charlotte Villermet
Costumes : Angélique Calfati
Lumières : Maria Barroso
Administration : Cédric Chayrouse
Diffusion : Yasmine Bargache L'Explique-Songe Coproduction Théâtre À Châtillon.
Soutiens : ARCADI, ADAMI, CG 92, Angeris www.expliquesonge.fr

Mon avis ♥ ♥ ♥  ♥
Aller voir une énième fois (5 ou 6, au moins) l'Échange, cela pouvait sembler une gageure. D'autant que le dernier que nous avions vu en 2011, celui des Larrons, nous avait enthousiasmés. Et pourtant !! Une vraie réussite : d'une limpidité étonnante, j'ai cru que le metteur en scène avait sabré dans la pièce de Claudel, supprimé la moitié du texte et réécrit certains passages. Du coup, j'ai relu la pièce, et, à part quelques descriptions qui ne font nullement progressé le récit, tout y est, à la virgule près, le sens est parfaitement respecté et la poésie de la langue claudelienne est parfaitement respectée. Les audaces de mise en scène (qui ont fait fuir deux mamies outrées, alors qu'une jeune religieuse en habit restait sans sourciller !!) sont, sous forme de didascalies ou contenues dans le texte, tout à fait dans l'esprit de la pièce et ne peuvent ni choquer, ni, pire, faire quitter la salle. Le verbe est dense, la prose belle et ciselée, et cette réalisation mérite largement plus qu'un public encore trop clairsemé en début de festival. Encore un auteur d'une modernité impressionnante qu'une réputation malmenée (à cause de la mode qui consiste à en faire l'odieux frère d'une malheureuse Camille martyrisée) dessert trop.
La mise en scène donc, est superbe, admirable scandée, compréhensible et cristalline. Le personnage de Thomas Polock Nageoire est plus humain, presque fragile, que souvent. Marthe est douce, plus qu'amère et Louis plein d'une fougue juvénile et animale. Seule l'actrice qui jouait Lechy surjouait ce jour-là un peu trop, mais il semble qu'il n'en soit pas toujours ainsi. A voir absolument, du bel et beau théâtre comme on en voit trop peu en Avignon.

VOIR AUSSI


-----------------------------
Note
Les remarques et notations personnelles ne doivent en aucun car blesser les acteurs : c'est l'expression d'un avis qui se veut bienveillant, et d'une réaction sans acrimonie, toujours respectueuse du travail accompli. Quant au nombre de cœurs, il indique surtout les spectacles à ne pas manquer !!! À mon goût ... modestement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL

3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Enfin cliquer sur Publier

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et d'avance, MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...